Velouté de carottes-coco du métalleux - Ride the cooking !

Publié le par Maryse

soupe-metalJ'ai plus rien dans mon congélo ; ça veut dire que je vais devoir cuisiner.  Sad, but true... Parce que là j'ai furieusement la dalle, faut que je mange et Nothing else matters. Bon, y'a quoi dans le frigo ? Des carottes ?!


Allez, je suis en forme, je vais faire une soupe. Non, un velouté. Bah ouais, c'est parce qu'on écoute du métal qu'on est forcément contre un peu de douceur. Ma soupe, elle sera aussi douce qu'une ballade de Metallica. Tu vois l'idée,quand tu goûtes ma soupe, tu entends The Unforgiven... Bon, je me mets Death Magnetic, je pousse le son à fond au risque d'être Unforgiven par mon voisin et je laisse couler dans mes veines les décibels qui me font vibrer. Ca y est, je suis inspiré.


Bon, d'abord ma prière de l'enter cookman : "Now I'm going to cook, pray the lord my soup to bloup, If I fail before I bake, pray the lord my soup to take..." Voilà, c'est moi le Master of carrots maintenant. J'attrape un poireau et une patate, opération Seek and destroy the légumes. Hop, je chope un couteau. Tiens, il ressemble à celui de la pochette du Kill em' All ! ça augure bien. Je coupe le poireau en tronçons, je pèle et coupe les carottes en rondelles et la patate, j'en fais des cubes. Je prends l'huile d'olive (in a jar yeah) et j'en verse dans ma cocotte en Metaaaal (prédestinée). J'y fais revenir le poireau pour qu'il dore un peu et j'ajoute carottes et patate. Je fais revenir encore, en saupoudrant de coriandre séchée et de cumin, ça donne du goût.


Ca va être terrible : mon velouté ça sera Some kind of monster, un truc à te briser les genoux tellement c'est bon, un truc qui revigore quand t'as si mal aux mollets après ton pogo de la veille. Le temps d'un headbang, et j'ajoute un litre d'eau. Hop, ma tablette de bouillon de poule fait un slam dans la cocotte, et là faut attendre 30 minutes, le temps de m'écouter Wherever I may roam, The god that failed, Until it sleeps... bref, de me faire plaisir. Les 30 minutes se sont écoulées. C'est le moment où ma St Anger s'abat sur ma préparation. J'attrape le mixeur plongeant et je fais un carnage ; ça devient tout orange. Oui, comme la pochette du St Anger justement (tu suis bien, ami métalleux). C'est bon ça. J'ajoute 25 cl de lait de coco, je donne un dernier bouillon, et voilà le travail. Je goûte... C'est encore meilleur que la bière que j'ai bue au concert d'Amnéville.  C'est du travail bien fait... Allez, Here I go manger ma soupe, turn the page...

 

Pendant qu'il se régale en tentant d'éviter de s'en mettre plein les cheveux longs, voici la recette...

 

Velouté de carottes-coco du métalleux - Ride the cooking !

 

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 40 minutes

 

soupe1Ingrédients :

- 1 botte de carottes fanes ou quelques carottes des sables

- 1 poireau

- 1 tablette de bouillon de poule

- 1 pomme de terre

- 25 cl de lait de coco

- 1/2 cuillère à café de coriandre séchée

- 1 cuillère à café de cumin

- 1 trait d'huile d'olive

- poivre du moulin


Tailler les légumes en tronçons, et la pomme de terre en cubes.  Faire revenir le poireau dans un peu d'huile d'olive, dans une cocotte. Ajouter ensuite les carottes et la pomme de terre. Assaisonner  avec le poivre, la coriandre et le cumin. Puis ajouter 1 litre d'eau et le bouillon de poule et laisser cuire 30 minutes. Mixer la soupe, puis ajouter le lait de coco, donner un dernier bouillon. C'est prêt !

On peut servir en saupoudrant légèrement de cumin et avec quelques pluches de coriandre fraîche.

Publié dans Plats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mike 07/03/2012 15:56

A quand la soupe du Jedi ?

Maryse 07/03/2012 15:57



Bonne idée !