Spaghettis maison saupoudrés d'expressions de Norbert de Top Chef

Publié le par Maryse

spaghettisAlors là non, on ne peut pas laisser faire ça ! Une sauce maison et des pâtes du commerce ? Nan mais ! Il nous faut un chef pour nous expliquer comment faire ses pâtes soi-même. Ce serait bien que Norbert de Top Chef puisse nous donner la marche à suivre. S'il ne me prête pas sa recette (la sienne doit être meilleure... C'est un chef, quand même!), peut-être peut-il nous prêter quelques-unes de ses expressions fleuries pour rendre une recette de pâtes aux oeufs classique distrayante ? On essaie...

Norbert de Top Chef aurait peut-être pu commencer par dire : "Le dessert, en soi, c'est mou du slip", pour expliquer son choix de faire des pâtes à la place. Parce que malheureusement, vu le propos qui nous concerne, on peut pas le laisser, même s'il veut absolument le faire, travailler le Maroilles pour lui rappeler le mariage avec sa femme. Donc, ça traîne pas, il rentre élégamment  "en mode je me branle le cerveau", nous met au fond du bol du batteur 4 gros oeufs, 1 cuillère à soupe d'eau, 440 g de farine, et 1/2 cuillère à café de sel. Il bat le tout au batteur puis au crochet pétrisseur, puis à la main, une ou deux minutes en pensant que la pâte, "elle va décoller le slip, là!". Il détaille le pâton en morceaux de 1 cm d'épaisseur après lui avoir laissé un répit de 20 minutes. Puis il passe chaque pâton dans le laminoir en repliant à chaque fois la pâte en deux et en resserrant à chaque fois les rouleaux pour aplatir un peu plus la pâte, en position 2, puis 3, voire 4... Une fois les bandes de pâte obtenues, il lance : "Bon, là, on n'a plus le temps de faire chichi-pompon avec une pince à épiler le fion" et il remplace les rouleaux du laminoir par le rouleau-découpeur en forme de spaghettis. Il se dit "Là je suis en mode guerrier, j'ai l'oeil du tigre, je vais tout bouffer!" et détaille les pâtons en spaghettis qu'il installe au fur et à mesure sur l'arbre à pâtes. Il ne reste plus qu'à les cuire, "Allez c'est la dernière épreuve, on se sort les doigts !" crie-t-il. Et 3 ou 4 minutes plus tard, il nous fait goûter de très bonnes pâtes qui vont bien avec la fameuse sauce.

Merci à Norbert pour ses expressions inspirantes et aussi parce que quand même, ce qu'il cuisine, ça a l'air plutôt très bon...

 

 

Voici la recette des pâtes basiques aux oeufs qui est en fait celle du livre du KitchenAid...

 

Spaghettis maison saupoudrés d'expressions de Norbert de Top Chef

 

spaghettis2- 440 g de farine tamisée

- 4 gros oeufs

- 1 cuillère à soupe d'eau

- 1 cuillère à café de sel

 

Mettre les ingrédients dans le bol du batteur et commencer par pétrir 30 secondes au batteur plat puis changer pour le crochet pétrisseur pendant environ 2 minutes, puissance 2. Pétrir une ou deux minutes la pâte à la main, laisser reposer 20 minutes. Couper la pâte en morceaux d'environ 1 cm d'épaisseur et les passer dans les rouleaux du laminoir, en réduisant à chaque fois l'épaisseur (curseur sur 1, puis 2, puis 3...) et en repliant la pâte en deux entre chaque passage, jusqu'à l'épaisseur désirée. Fariner régulièrement la pâte pour éviter qu'elle attache. Détailler ensuite les bandes obtenues en spaghettis, les disposer sur l'arbre à pâtes. Puis les cuire à l'eau environ 3 ou 4 minutes (goûter pour obtenir les pâtes al dente !).

Publié dans Plats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article