Sauce bolognaise P (avec des slogans dedans)

Publié le par Maryse

patesA tous les téléphages : oui, vous avez remarqué ce petit P qui apparaît en bas à droite de votre écran parfois et qui signifie "placement de produits". Alors, c'est parti :-)

Elle commence par détailler un oignon et une gousse d'ail De nos régions à l'aide de son incroyable couteau inoxydable en céramique du maître japonais Takakoupé Sataï vu sur le Téléachat réglé en trois fois sans frais avec en cadeau un superbe étui en cuir de vachette 100 % polyester. Elle coupe ensuite avec une aisance folle 3 carottes et une branche de céleri, 3 euros le kilo dans votre supermarché "Au champs" le plus proche, pour votre santé, bougez plus ; puis fait revenir un morceau de boeuf à hacher le roi tu steak haché c'est Bizar dans une poêle Defal qui pense à tout. Il ne reste plus qu'à le hacher dans un super blender Zeb, c'est bien. Au fond de sa cocotte (qui est bien aussi), elle met un fond d'huile d'olive pas d'erreur c'est Pouget et fait revenir ail et oignon, puis ajoute le boeuf haché, les carottes et le céleri. Une fois que le tout a bien coloré, elle déglace alors avec un demi-verre de sublime vin de Bordeaux- qui vient de Bordeaux...

Puis elle ajoute une grosse boîte (et une autre, moyenne, c'était la promo) de tomates au jus coupées grossièrement  du pays où la vie est moins chère + 50 points sur la carte Carouf. Elle ajoute aussi deux briques de Tomapoulis. Elle n'oublie pas la tablette de bouillon de boeuf Fnorr, qu'est-ce que tu nous mijotes encore, ainsi que le basilic séché, et une pointe d'origan aussi, parce qu'elle aime ça et parce que sinon, à quoi ça sert que DesCrocs il se décarcasse. Hop, un morceau de sucre qui aurait pu dire "j'étais là!" pour corriger l'acidité et elle laisse mijoter tout doucement pendant disons 40 minutes à 1 heure, jusqu'à ce que la sauce épaississe.

Elle servira  avec des pâtes Tanzani, auauauaussi, et avec du parmesan et du gruyère tellement elle aime le fromage, et parce que les produits laitiers sont nos amis pour la vie.

Allez, N'appétit, à elle aussi..

 

Sauce bolognaise P (avec des slogans dedans)

 

pates1Pour au moins 6 personnes...

-  1 grosse + 1 moyenne boîte de tomates au jus

- 2 briquettes de tomacoulis

- 300 g de viande de boeuf  à hacher

- 3 carottes

- 1 branche de céleri

- 1/2 verre de vin rouge

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- huile d'olive

- 1 ou 2 morceaux de sucre

- 1 tablette de bouillon de boeuf

- basilic séché

- Optionnel : origan séché, un trait de légumes saveur, un peu de Tabasco pour ceux qui aiment !

Détailler tos les légumes en petits morceaux façon mirepoix, hacher oignon et ail. Faire revenir le boeuf dans une poêle puis le hacher. Dans une sauteuse ou une cocotte, faire revenir dans un filet d'huile d'olive ail et oignon, puis ajouter le boeuf haché, les carottes et le céleri. Quand le tout a bien coloré, déglacer avec un demi-verre de vin rouge, et faire réduire un peu. Puis ajouter les tomates au jus grossièrement détaillées (en mettant aussi le jus), et deux briquettes de tomacoulis. On peut bien sûr opter pour de belles tomates fraîches quand on est en pleine saison ! Mettre 1 cube de bouillon de boeuf dans la préparation, ainsi que 1 ou 2 morceaux de sucre pour corriger l'acidité et assaisonner à son goût (pas de sel, le cube de boeuf est salé) et parfumer de basilic séché voire d'origan si on aime. On peut aussi ajouter à cette recette un trait de légumes saveur et un peu de Tabasco, si on est amateur de plats relevés.

Servir avec les pâtes que l'on aime et du parmesan (moi j'avoue, sacrilège, j'ajoute aussi du gruyère...)

Publié dans Plats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article