Du chou papa ou papy pour frileuses papilles

Publié le par Maryse

Chou gratinéLe papa de mon mari, autrement dit le papy du fils de mon mari, fait un très bon chou papa. Du coup, mon mari –un papa également-, fils du papy de son fils (qui n’est pas né dans un chou), a appris à le préparer. Du coup maintenant, moi, je connais la recette. Alors je dois vous la donner aussi parce que le chou papa, c’est bon.


A l’origine, une idée saugrenue. Un papa qui se dit « tiens, je n’aime pas vraiment le chou vert. Alors je vais m’en préparer un ». D’aucuns seraient tentés de pointer leur index contre leur tempe et de réaliser quelques mouvements circulaires. Attendez.


Quand on n’aime pas quelque chose, le vrai courage, c’est de se dire qu’on ne regarde pas cette chose sous le bon angle. Alors on dit à sa moitié : « Chou ? Je vais préparer du chou » et la moitié répond : « Tu cuisines, c’est trop chou ! » Et on fait un chou papa super chouette, sans faire chou blanc. On trouve sa recette chouchou pour préparer le chou.


Ah qu’elle est relou vous direz-vous, n’attendant plus que la recette dudit papa de mon mari qui est le papy du fils de son fils… Va-t-elle arrêter de nous prendre le chou ?

Hm ?

Bon. Voici comment il s’y prit (enfin) : il se saisit des plus belles feuilles du légume qui nous occupe (puisqu’on a même plus le droit de dire chou ! ) et les lava soigneusement. Il les ébouillanta, disons qu’il les blanchit quelques minutes dans de l’eau salée. Il essora les feuilles une à une puis les disposa simplement dans un plat à gratin en alternant gruyère râpé et feuilles de chou sans mauvais jeu de mot. Il termina par un peu de gruyère et passa le tout au four, fit gratiner enfin quelques instants son plat… et se régala. Depuis, il aime le chou.


Notez que je suis preneuse de toute belle histoire mettant en scène un humain désemparé face à un légume qu’il ne sait apprécier à sa juste valeur et le légume en question, mais seulement si l’histoire finit bien. Ici elle finit bien, parce que l'ayant apprise, mon mari fait très bien cette recette et que maintenant moi aussi, j’aime le chou ! (Allez, je vais faire un peu de shopping… j’ai remarqué une sublime paire de Jimmy Choo !)

 

 

 

Chou gratiné pour frileuses papilles


Préparation : 5 minutes

Cuisson : 25 minutes

Chou gratinéIngrédients :
pour 2 à 4 personnes

- Un chou vert
- Du gruyère râpé

 

 

Laver le chou et en prélever les plus belles feuilles. Blanchir le chou dans de l’eau bouillante salée. Dans un plat à gratin, aligner les feuilles essorées et parsemer de gruyère râpé. Répéter l’opération en étages en finissant par du gruyère. Cuire une quinzaine de minutes à four moyen et finir en gratinant sous le gril.


Publié dans Plats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colin 27/01/2010 20:53


Jaime beaucoup ta facon de raconter, alors longue route a ton blog


Maryse 29/01/2010 20:44


Merci beaucoup pour ce gentil message !