Tagine ou tajine de veau pour les férus d'orthographe

Publié le par Maryse

Tagine de veauTagine ou tajine ? Les deux orthographes semblant coexister, nous ne pousserons pas plus loin la réflexion. C'est que j'en ai déjà le cerveau tout retourné, moi. Et puis, avec ce soleil, il fait trop chaud pour réfléchir (et quand il fait froid, j'attrape des rhumes de cerveau. C'est vous dire si je suis gâtée).


Tout cela ne nous empêchera pas de nous saisir d'un bel oignon. Oignon qui a s'est vu méchamment amputé du « i » suite à la réforme de 1990 si ma mémoire est bonne (la mémoire trouvant son siège dans le cerveau, je suis mal barrée). Bon, apparemment, l'oignon réformé n'a jamais été usité. En tout cas je n'ai jamais vu une recette proposant d'utiliser un « ognon ». Bref éminçons-le et hachons une gousse d'ail, qui elle, garde au pluriel une orthographe intéressante. J'aimerais que Bernard Pivot d'ailleurs, nous propose une dictée en forme de recette. Au moins, compter mes 15 fautes à la ligne me donnerait faim.


Faisons revenir l'oignon dans l'huile d'olive en y adjoignant 1 kilo de viande de veau en cubes et laissons tout cela colorer. Ajoutons l'ail et remuons le tout pour faire dorer la viande sur toutes les faces. Ajoutons du gingembre, du ras-el-hanout, du paprika et de la cannelle. Ras el hanout qui signifierait « tête de l'épicerie », si j'en crois mes recherches googlesques. D'ailleurs, je me rends compte qu'à cuisiner tout en méditant sur la terminologie de chaque aliment qui me passe entre les mains, j'en mets du temps à cuisiner mon plat !


Il est donc temps d'ajouter sucre, miel, citron et de mélanger le tout. Je mets de l'eau à hauteur, et je cuis à couvert. Je me demande d'ailleurs si « feu » est bien adéquat dans le cas présent car j'utilise des plaques vitrocéramiques. Je me pose la question pendant 45 minutes à 1 heure, puis j'ajoute à mon tagine ou à mon tajine (qui d'ailleurs est masculin contrairement à ce que l'on peut souvent lire, nan mais !), des pruneaux et des raisins secs que j'ai pris soin de faire gonfler dans de l'eau tiède additionnée de cannelle. Je termine la cuisson à découvert, seulement au sens propre du terme, le sens figuré n'ayant absolument aucun rapport avec le domaine culinaire. Je fais ainsi réduire un peu la sauce. Voilà, c'est prêt. Il ne reste plus qu'à présenter tout cela dans de belles assiettes. Je parsème encore de quelques amandes entières (mais émondées) pour le croquant. Et surtout, je ne sers pas de semoule avec ce plat. Ce serait une faute de goût.



Tagine ou tajine de veau pour les férus d'orthographe (pruneaux, amandes, miel et raisins secs)


Tagine de veauPréparation : 10 minutes

Cuisson : 1h00


Ingrédients pour 4 personnes :

1 kg de viande de veau détaillée en cubes
1 bel oignon

1 gousse d'ail
200 g de pruneaux dénoyautés
75 g de raisins secs
1 poignée d'amandes émondées entières

½ citron
3 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à soupe de sucre en poudre
3 cuillères à soupe d'huile d'olive

½ cuillère à café de gingembre en poudre

1,5 cuillère à café de ras-el-hanout
½ cuillère à café de paprika

½ cuillère à café de cannelle x2




Emincer l'oignon et hacher l'ail. Faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive et ajouter les morceaux de viande sans les bouger au début pour qu'ils colorent. Ajouter l'ail et remuer pour faire dorer sur toutes les faces. Ajouter également le gingembre, le ras-el-hanout, le paprika et ½ cuillère à café de cannelle. Ajouter aussi le sucre, le miel et le citron, bien mélanger. Verser de l'eau à hauteur, et cuire à feu doux, à couvert pendant 45 minutes à 1 heure.


A part, faire gonfler les pruneaux et les raisins secs dans de l'eau tiède additionnée d'une demi-cuillère à café de cannelle.


A peu près 10 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les fruits secs. Terminez la cuisson à découvert, juste pour faire réduire un peu la sauce.


Au moment de servir, parsemer des amandes entières pour donner un peu de croquant à votre plat.


Ne pas servir de semoule avec un tagine, c'est déjà un plat complet.

Publié dans Plats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miriela 24/07/2009 09:43

ah enfin! je passais tout les jours voir si tu nous avais fait une nouvelle petite recette et la voilà enfin! et en plus ça a l'air très bon ça!mmm...
bisous a bientot!

Maryse 24/07/2009 10:07


C'est vrai, j'ai un peu tardé. Mais je n'ai pas l'inspiration tous les jours pour mettre une petite histoire qui aille avec ma recette. Sinon, des recettes, j'en ai déjà quelques-unes de côté ;-))


oumotalal 21/07/2009 16:14

original comme tajine ou tagine!!.car d'habitude les amandes se marie avec le poulet et les pruneaux avec la viande.mélanger le tout doit être un délice.
une petite réctification:ras el hanoute veut dire tête de l'épicerie.épicerie:hanoute.
parole de marocaine!!.

Maryse 21/07/2009 16:37


Merci pour ce gentil commentaire et pour la bonne traduction ! Je m'empresse de rectifier tout cela. C'est vrai, je n'ai pas fait un tagine (ou tajine !) dans les règles de l'art mais je me disais
que le mélange devait être sympa, alors j'ai tenté ;-)